browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Avant de partir

Parce qu’un long voyage comme celui-ci, ça ne se prépare pas au moment de faire le sac !! On y travaille depuis une petite année…pas à temps plein rassurez vous.
Enfin pour madame, des fois, elle se faisait pas loin du temps plein en mode « Préparation du voyage au taquet» parce que tout savoir et tout planifier c’est cool… et peut-être un peu rassurant aussi !!! Donc parfois c’était des journées sur PVTistes.net à imprimer tous les dossiers possibles et imaginables sur la NZ.
Quand lui rentrait le soir : elle était toute fière de lui montrer le travail accompli, et lui, était juste désespéré de tant de feuilles imprimées, genre : « mais qu’est ce qu’on va faire de tout ça ? »
Mais je reste persuadée qu’une fois sur place ça pourra toujours servir, par exemple si il n’y a pas de Wifi.. hein… on sera bien contents de les avoir les bons vieux papiers de bibi !

Enfin bon, du coup vous l’aurez compris je me chargerai de rédiger la section pratique de ce blog, expérience oblige ! Non pas que mon mec soit un flemmard, loin de là, mais il a travaillé jusqu’au bout dans sa boîte alors que moi j’avais du temps libre avant le départ. Puis, faut se le dire je suis aussi un peu psychorigide de tout gérer !!

Donc plusieurs mois avant le départ je me suis dit « faut résilier tous les organismes avec lesquels on est engagés au long cours et qui me serviront pas, faut gérer la déclaration d’impôts depuis l’étranger, tout ça tout ça quoi !! » C’est l’angoisse !!!

Non, c’est pas l’angoisse, faut juste tout reprendre point par point, appeler les organismes concernés, attendre sur les messageries vocales ou rappeler le lendemain parce que vous avez appelez à 16h17 et que ça ferme à 16h15… AHHHHHHHHHHHHH

Allez non justement on va vous faire un petit pense-bête :
A savoir que les solutions proposées ne sont pas exhaustives.

Mon appart qu’est ce que j’en fais ?

1=Je le garde mais alors je suis donc riche parce que je suis propriétaire ou je suis assez riche pour payer 1 an de location/prêt et d’assurance. Tant mieux pour vous 😉

2=Je suis locataire et je donne ma dédite (3 mois avant la date souhaitée pour partir et en recommandé). Mais après j’habite où ? Ben je fais au secours pôpa-môman vous pouvez m’héberger avec tout mon bordel et mon chéri avant le départ. En utilisant l’argument imparable « Mais tu vas pas me voir pendant 1 an, comme ça tu pourras faire le plein (et moi aussi), hein dis ?? ». Résultat infaillible, c’est toujours un succès !
Dans ce cas, dédite, mais aussi pensez à résilier votre assurance habitation une fois l’état des lieux de sortie fait, et aussi EDF et GDF.

Mon boulot qu’est ce que j’en fais ?

Pour moi c’était simple : profession libérale avec remplacements en pointillés et CDD. Donc il m’a fallu simplement me radier de l’URSSAF avant de partir. Mais j’avais la chance de n’avoir pas fait de remplacements en libéral depuis plus d’1 an avant le départ et donc pas de cotisation URSSAF à payer, sinon je pense que ça complique un petit peu les choses.
Penser aussi pour les professions libérales à résilier votre Assurance Responsabilité Professionnelle. On m’avait conseillé de la résilier non pas à la date à laquelle vous arrêtez de faire des remplacements mais plutôt à la date à laquelle vous partez du territoire au cas où un charmant patient décide de vous faire des reproches la veille de votre départ et accessoirement 3 mois après que vous l’ayez vu en consultation !!! On sait jamais, certains sont longs à la détente…
Pour un travail salarié je laisse Xavier prendre la main et vous expliquer les possibilités.

Ma voiture qu’est ce que j’en fais ?

1=La vendre avant de partir. Mais cela implique des démarches, des visites et un contrôle technique. Là aussi il faudra résilier votre assurance voiture. Ça implique aussi l’absence de voiture au retour, sauf prêt aimable de la famille 😉

2=La garder et la « prêter » à un ami pour qu’elle roule un minimum pendant 1 an. Mais du coup elle perd en valeur à la revente, si revente il y aura.

3=Ne pas l’utiliser pendant 1 an. FBI= Fausse Bonne Idée, elle s’empâte toute seule au fond de son garage, elle s’ennuie et elle perd de la valeur. En plus même si vous ne roulez pas avec, il est quand même obligatoire de l’assurer !!
Difficile à revendre celle-ci…

Au passage tant qu’on est dans les voitures, il peut être très utile de faire faire un permis de conduire international.
C’est par ici : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R33870.xhtml

Difficile à revendre celle-ci…

Mon chat qu’est ce que j’en fais ?

1=Je l’amène avec moi. Là aussi FBI=Fausse Bonne Idée, même si c’est tentant.

2=Je le mets en pension à la campagne chez mes parents. C’est la solution optée pour Nala. Mes parents l’ont accueillie à bras ouverts, elle et ses pissous sur les canaps. Oui mon chat à des problèmes d’incontinence… pas cool. Enfin bon, on croise les doigts. Je pourrai vous expliquer toutes les astuces/dispositifs existant pour éviter ce genre de désagréments mais là il faudrait un blog entier consacré.
Au passage je signale à ma véto où est le chat pendant mon absence et si nécessaire je change l’adresse sur le fichier d’identification féline (s’il a une puce électronique).
3=Je l’endors pour 1 an… Mais ça va pas non !! Steph, tu prendras sa défense !!

Mon courrier qu’est ce que j’en fais ?

Cela dépend si vous gardez votre appartement ou pas.
Nous on a déménagé donc on a changé toutes nos adresses pour recevoir le courrier chez nos parents respectifs en plus de la redirection du courrier (service payant par La Poste, 44 euros pour 12 mois). Tout peut se faire par internet : https://boutique.laposte.fr/reexpedition-definitive-nationale .
Dans les deux cas il peut être utile d’aller faire une procuration à La Poste pour les recommandés etc…

Ça évite de se retrouver avec ça à l’arrivée :

Mon téléphone qu’est ce que j’en fais ?

Monsieur dira « Chouette on va pouvoir passer 1 an sans téléphone c’est génial ». Madame répondra « Mais ça va pas, et si j’ai besoin de te joindre ? et si on se perd ? et si… ». Et là… expression de déception extrême sur le visage de Monsieur…
Enfin bon, pour le tel, moi je reste sur l’idée que c’est mieux d’en avoir 1 chacun.
De toute manière il est indispensable d’avoir au moins un numéro de téléphone local pour pouvoir gérer l’hébergement ou la recherche de boulot par exemple.
On vous fera un peu plus tard un post sur comment ouvrir une ligne à l’étranger quand le cas se sera présenté.

Plusieurs solutions donc pour son numéro français :
1=Je pars sans téléphone. FBI, ta mère et ta chérie t’en voudront éternellement !!

2=Garder son abonnement et le payer pendant 1 an, mais là encore on retombe dans la case « je suis super riche » du début !!

3=Mon opérateur est cool et peut me suspendre ma ligne pendant 1 an, mais pas si cool quand même car il faut s’engager au retour à prendre un forfait au moins équivalent sur une durée d’engagement la aussi ou moins équivalente.

4=Résilier son abonnement en priant pour qu’on ne soit plus engagé auprès de l’opérateur pour ne pas avoir de frais de résiliation.
Mais là on se dit aussi « attend, quand même j’aimerais bien quand je rentre garder le même numéro de téléphone que celui que j’avais en France avant ». Donc soit vous passez sur le plus petit forfait qui existe. Soit sinon ce que j’ai trouvé de mieux c’est de passer sur un mode de recharge par carte type MOBICARTE (pour Orange). Ca permet moyennant une recharge de 15 euros de garder ta ligne de téléphone ouverte pendant 6 mois. Donc ça fait deux recharges sur l’année. Il existe aussi des cartes en mode international qui t’offrent 1h de communication depuis l’étranger et te permettent de garder là aussi ta ligne pendant 1 an. Donc au final ça fait 30 euros dépensés en 1 an pour pouvoir garder son numéro de téléphone.
IMPORTANT : penser à Désimlocker votre téléphone avant de partir. Les procédures sont différentes selon les opérateurs mais chez orange tout peut se faire la aussi à distance.

Mes parents qu’est ce que j’en fais ?

Je les rassure +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ avant le départ pour les angoissés (ils se reconnaîtront ;).
Je leur fais un petit calendrier avec les dates de voyages, les différents lieux etc…

Mes impôts comment je les déclare ?

1=Je les déclare pas=FBI toujours, décidément…

2=Je laisse le faire à un tiers (très) dévoué depuis la France.

3=Je les déclare depuis l’étranger, par internet ou sinon faut s’adresser au Service des Non-résidents. On vous en diras plus quand ce sera fait.
Leurs coordonnées : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R122.xhtml .

Il est très prudent, voir indispensable, de savoir à peu près combien vous allez devoir payer pendant votre absence de façon à laisser les fonds nécessaires sur votre compte en banque français avant le départ, en cas de mensualisation ben sûr.
Se noter aussi dans un coin, avant de partir, combien vous aurez à déclarer comme somme imposable et vos identifiants en cas de déclaration internet.

Divers

  • Pensez aussi à la procuration pour les comptes bancaires, ça peut servir (on n’espère pas) mais mieux vaut l’avoir fait avant.
  • Si vous avez des prélèvements mensuels de type Assurance Vie ou autres : réfléchissez si vous les maintenez ou si vous les suspendez…

Spéciale filles et médecin oblige

Je m’y prends tôt pour savoir ce que je fais en matière de contraception.
Parce que si faut mettre 1 an de pilule de côté ça se fait pas au dernier moment…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *