browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

C’est fou ces fous, et ce lac aussi !

Posted by on 1 décembre 2015

Du 17 au 22 novembre 2015

Une de nos premières étapes après la reprise du road trip était le lac Waikaremoana (est-ce que vous vous habituez aux noms maoris ou pas du tout ?).
C’est une des Great Walks de NZ, mais pas la plus populaire.


Le lac Waikaremoana est un très grand lac dans l’ile du Nord, à 2h de route de Gisborne. Géologiquement parlant, il est jeune, puisqu’il a été formé 2200 années auparavant sur un « gros » glissement de terrain. Il peut faire jusqu’à 250m de profondeur… Voilà pour la minute géo formation (pour la mite).
Sinon, le treck ne fait pas tout le tour du lac, c’est trop grand, mais à peu près la moitié du tour du lac soit 46km de marche. Une fois fini, on peut rentrer en water taxi, nous on a choisi l’option auto-stop.

Une fois les sac à dos chargés, nous voila partis pour la rando.

Top départ !

Top départ !

Très vite, on grimpe au dessus de 1000m d’altitude et on est récompensés par de magnifiques vues. Le lac et ses environs sont restés très sauvages et très préservés de la civilisation. Je pense que les maisons au bord du lac peuvent se compter sur les doigts d’une main.
La découpe du lac est extrêmement escarpée et pleine de recoins.

Vue sur le lac

Vue sur le lac

Une autre vue, on ne s'en lasse pas !

Une autre vue, on ne s’en lasse pas !

La première journée (la plus chargée niveau marche et dénivelé) nous a amené jusqu’à notre première hut pour la nuit, au bord du lac, où on s’offre un petit plongeon dans les eaux limpides du lac, bien mérité !
Dans notre maison d’un soir, on fait la rencontre de Patric, un suisse allemand ainsi que de Jemma et Kim, deux kiwis en vacances. On sympathise vite autour de quelques jeux de cartes… Et on repart même avec une invitation dans la maison de Jemma à Wellington (qu’on ne manquera pas d’honorer).
Les deux journées suivantes étaient plus cool niveau marche. Globalement c’était plat, mais je dis bien globalement, faut pas se leurrer !
On alterne entre passages en forêt et passages en bord de lac.
La forêt est très « moussue », et les chemins aussi !

Plutôt moussu le chemin...

Plutôt moussu le chemin…

On a aussi fait un peu d’acrobatie notamment pour traverser une rivière afin d’acceder à des chutes d’eau !

En mode Jackie Chan

En mode Jackie Chan

Cascade dans la forêt

Cascade dans la forêt

Au fil de la rando, les paysages sont toujours aussi enchanteurs et on croise peu d’autres randonneurs.
Par contre, on a croisé un possum « sacrifié » sur un arbre, un peu effrayant mais à la fois drôle, parce que d’habitude les possums, on les voit en mode crêpe sur la route, donc c’était surprenant.

Le sacrifice du possum

Le sacrifice du possum

La nature nous a aussi réservé de belles rencontres.

Un koru ou pousse de fougère

Un koru ou pousse de fougère

Cygne noir... majestueux

Cygne noir… majestueux

Fleur d'arbre, mais je ne sais pas lequel

Fleur d’arbre, mais je ne sais pas lequel

Tronc de fougère, promis il n'y pas de trucage, tout est naturel y compris les motifs

Tronc de fougère, promis il n’y pas de trucage, tout est naturel y compris les motifs

Au bout du 3ème et dernier jour de marche, il nous a fallu faire un petit détour car le dernier pont suspendu de la rando (qui permet de traverser une vallée) a cédé sous le passage de 4 francais (véridique !), quelques mois plus tôt. Il n’est pas encore réparé.
On a donc remonté la vallée jusqu’à un endroit où la route traverse la rivière. Puis on a fait du stop pour revenir récupérer notre voiture au point de départ. Après une dernière baignade dans le lac, on a mis les voiles !

Après quelques jours de repos, on a décidé d’aller voir Cape Kidnappers. C’est pas très loin de Napier où on était avec Lorène et Arnaud il y a quelques mois. On n’avait pas pu aller visiter le Cape à ce moment là, à cause des horaires des marées (on s’y était pris un peu tard faut avouer aussi ! ).
Le Cape Kidnappers est un endroit où niche une colonie de fous de bassan, il est accessible à marée basse uniquement (si on ne veut pas nager !) donc il faut se méfier des horaires des marées. On a une fenêtre de tir de 2h avant et après la marée basse, ce qui n’est pas énorme si on compte qu’il faut environ 2h30 de marche aller.

C’est une belle marche le long de la plage de sable, surtout par une journée ensoleillée comme on a eu.

Plage de Cape Kidnappers. "C'est tout là-bas au bout qu'il faut aller?"

Plage de Cape Kidnappers. « C’est tout là-bas au bout qu’il faut aller? »

Arrivés au bout du cap, on est là aussi récompensés par un beau spectacle de la nature qu’est la colonie de fous de bassan. Enfin je dis récompensés, ça dépend pour quoi, parce que niveau olfactif, c’était pas glorieux. Les fous de bassan nichent dans leur nid qu’ils construisent à même le sol. Le nid est composé d’algues, de brindilles et de guano ! Pour résumer on peut dire qu’ils dorment dans leurs déjections…
Ca fait aussi pas mal de bruit ces bestioles, puis c’est le bazar dans la colonie. On les a surnommés « la piafaille », parce que ça braille et ça bouge dans tous les sens.
Ils n’arrêtent pas de s’envoler et de revenir. Les aterrisages sont parfois un peu hazardeux… c’est plutôt des éclafoirages sur le sol…

La colonie qu’on a vu sont de jeunes fous de bassan (des ados quoi) qui cherchent un partenaire pour rester en couple le reste de leur vie, c’est mignon n’est ce pas? C’est un peu un club de rencontre en plein air…

Le club de rencontre en plein air !

Le club de rencontre en plein air !

Mais s’ils se retrouvent veuf ou veuve, ils ont le droit de trouver un autre partenaire.

Ils vivent très très rapprochés les uns des autres, leurs nids se touchant presque.
Je sais pas comment ils font pour retrouver leur nid dans toute la colonie et encore moins pour retrouver leur partenaire (à ce sujet, Wikipédia dit qu’ils retrouvent mieux leur nid que leur partenaire…). Mais bon ils y arrivent apparement, et quand le mari rentre à la maison (bien grand mot pour un amas de guano !) il fait des mamours à sa chérie pendant 1 minute, trop trognon aussi ! La femelle fait ses cris quand elle retrouve son mari, genre « mais où t’était passé, ça fait 3h que je t’attends, je parie que t’étais encore au bar (le poisson) ».

Ils se nourrissent de poisson, et c’est assez spectaculaire il parait, puisqu’ils plongent à pic dans l’océan (pour attraper le poisson) à une vitesse phénoménale (genre 60 à 110km/h) pour créer une onde de choc assomant le poisson (merci Wikipédia !). On n’a pas eu l’occasion de les voir à l’oeuvre malheureusement.

Ils ne sont pas du tout effrayés par les humains et on a pu s’approcher à moins d’1 mètre de la colonie. De toute manière, avec tout le barrouf qu’ils font, ils ont d’autres chats à fouetter que de faire attention à nous !
Il y a toujours du spectacle à les observer, entre les parades nuptiales, les aterrissages maladroits et aussi les querelles de voisinage !

Parade nuptiale et frottis-frottis de cous !

Parade nuptiale et frottis-frottis de cous !

Querelle de voisinage

Querelle de voisinage

Photo pas exceptionnelle, hormis la tête du fou de bassan en haut à gauche, juste géniale !

Photo pas exceptionnelle, hormis la tête du fou de bassan en haut à gauche, juste géniale !

C’est plutôt grand comme oiseau et assez beau. Leur tête ressemble un peu à la tête du joker dans Batman (désolé pour les fans, mais c’est ce que ça m’a évoqué !).

Le Joker

Le Joker

Bref, belle matinée au total.

On a même sauvé Roger. Roger est un lapereau qu’on a recueilli sur la plage, il avait du tomber de la falaise et n’était pas au mieux de sa forme. On a donc marché quelques kms avec Roger dans nos mains pour le relacher dans un pré, plus propice à sa survie. Il était super mignon !

Xavier et son nouvel ami Roger

Xavier et son nouvel ami Roger

8 Responses to C’est fou ces fous, et ce lac aussi !

  1. faure

    C’est toujours avec plaisir que je lis vos articles si bien écris et drôles… je ne parviens toujours pas à avoir les photos insérées je dois aller les chercher plus tard dans la galerie… donc je verrai Roger la prochaine fois…

    Bizarre de voir Xavier avec cette barbe , surtout en ce moment…

    Aujourd’hui ici grand beau soleil qui rentre dans la maison .. jusqu’ici plutôt doux ( au dessus des normes saisonnières jusqu’à maintenant!) premières gelées ce matin gratte gratte le pare-brise

    Vous avez l’air de bien en profiter continuez bien, je vous embrasse

    • dukiliaukiwi

      La barbe c’est du passé maintenant, ouf !
      Merci de suivre notre blog, ça nous fait plaisir.
      Noël a l’air de plutôt bien s’organiser de votre côté, je serais là par la pensée.

  2. Nico LBT

    pour info, voilà la vidéo du pont qui tombe : https://www.youtube.com/watch?v=OSTX6aZKmsI

  3. Terres froides

    Bonne fête Xavier (le 3 décembre) mais on te l’a souhaitée à temps par mail, même avec votre jour d’avance !!

  4. bouillot

    trooooop beaux les fous de bassan! Et super pour Roger!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *