browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Sheep-show

Posted by on 1 novembre 2015

(Sheep=moutons)

Inévitable, l’article sur les moutons en NZ. Le pays ne compte pas moins de 10 moutons pour 1 habitant.

Les champs en sont remplis avec en ce moment des agneaux. Enfin, ils sont plus trop bébés les agneaux, c’est bientôt l’heure de partir à l’abattoir pour eux et ça me fend le cœur mais bon…

Souvent les troupeaux sont mixtes avec vaches/moutons ± dindons sauvages…

On a pu assister à plusieurs manifestations autour du mouton.

La première est une vente d’animaux de ferme juste à côté de là où on loge en ce moment. C’est tous les vendredis matin à 10h. Ça se passe dans une sorte de grand champ séparé en beaucoup de petits enclos, avec des moutons dans chaque enclos. Les vendeurs arrivent avec leur bétail et les acheteurs viennent pour trouver leur bonheur. Il y en a pour tous les goûts : du petit, du gros, du tondu, du laineux, du sale, du propre, du jeune, du vieux, du solitaire, la famille mouton…

La vente se fait aux enchères et les « animateurs /commissaires priseurs » passent d’enclos en enclos pour faire les enchères. Autant dire que les pauvres bêtes sont vraiment affolées lorsqu’un mec entre dans leur enclos et que tout le monde se poste autour de l’enclos. Ils courent dans tous les sens et jouent littéralement à saute mouton. C’est pas des conneries, ça saute vraiment bien ces bestioles !

Les enclos avec le mec en bleu, c'est le commissaire priseur

Les enclos avec le mec en bleu, c’est le commissaire priseur

Bon faut avouer qu’avec Xavier, on n’a pas tout compris dans la vente aux enchères, ça va vraiment trop vite quand les commissaires priseurs parlent. C’est pire qu’essayer de comprendre un Australien… Ça nous a aussi rappelé Môsieur Joliveau qui joue au Boursicocotte !

Avec Xavier, on n’osait à peine bouger ou respirer, de peur que les animateurs croient qu’on veuille surenchérir !

Il y a aussi des ventes de veaux et de chevaux.

Le tout a été bouclé en un peu plus d’1 heure et chacun repart avec ses achats du jour.

Achats du jour...

Achats du jour…

Non, désolé, on n’a pas craqué avec Xavier, on n’a pas acheté de mout-mout, bien que tentés !

Le deuxième truc autour des moutons et de l’agriculture locale était un grand salon appelé le « Spring show ». C’est tous les ans à Gisborne. L’événement est plutôt attendu et gigantesque, tout le monde nous en à parlé. Ça dure 3 jours.

Il y a de tout. Ça se passe sur un immense terrain avec aussi des hangars.

Entre autres, voici les animations que l’on a rencontré :

  • le stand « tu veux tâter ma laine »
  • le stand « tu veux voir ma grosse voiture »
  • le stand « tout pour shooter un cerf et faire de la chasse »
  • le stand « engage toi dans l’armée, c’est l’éclate »
  • le stand « fête foraine »
  • le stand « nous, on est bûcherons dans la vie, et on fait pas ça à moitié »
  • le stand « viens payer 300 dollars pour 5 minutes d’hélicoptère »
  • le stand « bébés animaux » où faut absolument pas amener tes enfants sous peine de repartir avec un bébé chat…
  • le stand « viens acheter mon hot-dog, c’est bon pour ta santé »

Bref tout ça pour dire que c’est varié.

Au Spring Show, on a pu assister à une compétition de tonte de moutons, trop bien !

C’est fou !

Le mec il te choppe le mouton en deux temps trois mouvements, le retourne et le maintien au sol. Il met la tondeuse en route et c’est parti pour la chorégraphie ! La bête est bringuebalée dans tous les sens pour pouvoir lui enlever tous ses kilos de laine. Ça a l’air facile quand on regarde mais je pense qu’en vrai c’est hyper compliqué de tenir l’animal tout en le tondant (hein Thibaud?). Des fois les positions, aussi bien du mouton que du tondeur, sont acrobatiques. La bête est plus ou moins docile selon son caractère.Enfin une chose est sûr, enfin plutôt deux :

1-Ça finit toujours pareil : Monsieur Mout-mout se retrouve à poil devant tout le monde à la fin, comme si c’était pas stressant pour lui déjà avec la musique à fond derrière et tout ce monde.

2-Les tondeurs professionnels ils ne font pas rire, surtout en terme de vitesse. Aller je vous laisse essayer de deviner combien de temps pour tondre 1 mouton : ………48 secondes ! Donc 16 en moins de 15 minutes !

Après ils doivent être rapides mais aussi ne pas blesser l’animal. Parce que si la bestiole finit en kebab, ils auront des pénalités.

C’était vraiment top d’avoir pu assister à ça et très impressionnant.

Avant la tonte : bien dodue la bête !

Avant la tonte : bien dodue la bête !

Les tondeurs professionnels. En bleu, les juges et en rose, le staff pour récupérer la laine au fur et à mesure de la tonte.

Les tondeurs professionnels. En bleu, les juges et en rose, le staff pour récupérer la laine au fur et à mesure de la tonte.

Le tri de la laine première qualité et la moins bonne.

Le tri de la laine première qualité et la moins bonne.

"Qu'est ce qui m'arrive les gars?"

« Qu’est ce qui m’arrive les gars? »

"Oh non, encore des photos"

« Oh non, encore des photos »

"Heu, je vais vraiment me retrouver à poil devant tout ce monde là?"

« Heu, je vais vraiment me retrouver à poil devant tout ce monde là? »

On a pu aussi voir des coqs tellement gros qu’ils ne rentraient pas dans leur cage. Certains étaient vraiment majestueux !

Gros coq, celui-là encore il rentrait dans sa cage, mais pas question de se retourner je pense !

Gros coq, celui-là encore il rentrait dans sa cage, mais pas question de se retourner je pense !

On a aussi vu une compétition de bûcherons. Les mecs, là non plus ils font pas rire. Ils sont perchés sur leur bûche, minutieusement préparée par leur soins et attendent le top départ pour donner des coups de hache jusqu’à ce que la bûche cède.

Nous, on est des bûcherons !

Nous, on est des bûcherons !

Et cerise sur le gâteau : l’hélicoptère, c’était pas que pour les touristes aisés. A la fin de la journée, on a eu droit à un largage de bonbons par hélicoptère ! Le rêve quoi. Autant dire qu’on s’est précipités (au milieu des enfants de 5 ans) pour en ramasser un max.

Après les bonbons...

Après les bonbons…

Une belle journée au final ce Spring show. Là aussi, on a résisté et on n’a pas acheté de carabine ni de 4X4 !

2 Responses to Sheep-show

  1. TITI la Mout'

    Yihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    moutonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

    Mais ouai mais c’est caaaaarrrrééééément trop bien la tonte des moutons !
    Ben même que mon mon tondeur qui m’employait il le faisait en 25secondes le monton, et pas une égratinre !
    Bon ok, il a été sacré World leader shearer plusieurs fois, et a gagné des concours en France et autres…
    Mais même du 42 secondes, ça va vite !

    Et la toison, crotte de bique, zavez pas acheté une toison ??? 😉

    Allé, faites-nous rêver avec vos histoires pas chères ! (des sheep-stories quoi…)

    • dukiliaukiwi

      Ouais, c’était cool de voir la tonte de mouton. D’autant plus le concours, avec l’ambiance qui régnait, c’était vraiment prenant. Il faut dire qu’à gisborne, tout le monde a des moutons ou au moins quelqu’un dans la famille qui en a, donc ça attire les foules !
      On a pas acheté de toison car on commence à avoir bien chaud, même la nuit dans le van, la couette est de trop ! Mais qui sait… sur le chemin du retour, pourquoi pas s’offrir ne toison de mouton à ramener ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *