browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

WWOOF de luxe !

Posted by on 26 septembre 2015

Du 14 au 26 septembre 2015

Bon, alors, comment dire… Vous connaissiez le principe du WWOOF ?

Si, si, vous savez : quand on est hébergé et nourri dans une exploitation bio en échange de quelques heures de travail par jour (4-5h). On en a déjà expérimenté deux. C’étaient des lieux simples, sans prétention. Des maisons normales quoi. Bon, ben là, c’est différent ! On l’a intitulé : le DELUXE WWOOF !

On était en recherche d’un WWOOF où se poser pendant 1-2 semaines, le temps d’attendre de trouver un emploi rémunéré. On a donc repéré, dans le livre regroupant les hôtes de WWOOF, celui où nous sommes : chez Glen et Kim. Cela nous a attiré parce que Glen est beekeeper (apiculteur) et fait aussi de l’huile d’olive. On voulait expérimenter d’autres choses que les fermes et les vergers. Nous voilà donc à la rencontre de Glen et Kim. On les a contacté un dimanche après-midi et d’emblée, ils nous ont proposé de venir prendre un thé pour discuter. On a accepté et ils nous ont donné leur adresse. On a trouvé la bonne route (trop fort) et on s’est engagés dans l’impasse menant à leur maison, une petite route non goudronnée qui grimpe sec en haut d’une colline avec vue sur le pacifique. En voyant la tête des baraques là-haut, on a pensé se tromper de place mais il n’en était rien, on était bien chez Glen et Kim. La maison est ultra moderne et design. C’est un truc de fou furieux, une maison d’architecte faite par un architecte plutôt renommé en NZ, faisant partie du top 5 des architectes. C’est juste magnifique : vue sur l’océan pacifique, maison très spacieuse, baies vitrées partout, piscine à débordement… Autant vous dire qu’on n’a pas rechigné à venir faire quelques jours en WWOOF ici, cela c’est même transformé en 2 semaines…

Si vous voulez des photos de la maison, vous pouvez aller faire un tour sur leur site internet : http://www.ridgehousenz.com/

On disposait d’une chambre pour nous à l’intérieur de la maison avec notre propre salle de bain adjacente.

Chambre de luxe

Chambre de luxe

Réveil de luxe, trop dur !

Réveil de luxe, trop dur !

D’emblée, 5 minutes après notre arrivée, Glen nous a donné les clefs de la maison, incroyable ! C’est bon de voir que les gens ont confiance ici.

Donc, Glen est un apiculteur, il fait du miel de Manuka, un miel néozélandais réputé, avec beaucoup de vertus médicinales. Il est aussi artiste et réalise sculptures et tableaux (Elsa n’était pas trop dépaysée !). Kim est manager dans un organisme publique qui donne des conseils aux gens sur leur carrières.

La french team avec Kim et Glen

La french team avec Kim et Glen

Leur maison est faite en matériaux assez brutes : verre, moellons non recouverts d’enduit, béton ciré au sol… L’eau courante provient de l’eau de pluie recueillie sur le toit (qui est d’une surface plutôt grande).

Au-delà de l’aspect superficiel de l’environnement dans lequel nous étions, on a pu découvrir deux personnes très enrichissantes. Leur accueil a été extrêmement chaleureux, les repas qu’ils nous préparaient était délicieux et équilibrés. Glen a des recettes publiées dans certains livres de cuisine et nous a préparé de la venaison à sa manière (c’était du cerf, d’ailleurs vu que Elsa ne comprenait pas le mot cerf en anglais, Glen lui a expliqué : « Miam miam Bambi »).

Nachos cuisinés avec amour par Glen,avec une version épicée et une autre douce pour Elsa.

Nachos cuisinés avec amour par Glen,avec une version épicée et une autre douce pour Elsa.

On a aussi eu le privilège de participer à deux dégustations de champagne (français) pour les aider à choisir le meilleur… « Attends, sers-moi un deuxième verre, je ne suis pas sûr duquel est le meilleur ? » Pour notre dernier petit dej, on a eu droit aux pains au chocolats tout chauds sortis du four. Qu’il est difficile d’être le roi de la France !

Ils nous enregistraient même les matches de l’équipe de France de rugby de la coupe du monde et Kim nous apportait des carrés de chocolat devant le match… Que dire…

Certes, ils ne semblent pas avoir de problèmes d’argent, mais ce n’est pas pour autant qu’ils le dépensent à tort et à travers. Ils s’engagent par exemple à ne consommer que des produits locaux et non importés, des produits de saison, etc. Ils ont une philosophie de vie intéressante.

Ce sont aussi des amoureux des oiseaux. Hoppy, le faisan sauvage trouvait tous les matins de quoi manger dans le jardin et les silvereyes (petits oiseaux locaux) avaient droit à leur avocat quotidien (récupérés chez les fermiers et trop mûrs pour la consommation) ! Par contre les pies ne sont pas leurs amies, trop nombreuses, sauf une pie qui leur fait pitié et qui est unijambiste : c’est la « One-Leg Magpie » ! Trop drôle.

Hoppy le faisan

Hoppy le faisan

Les silvereyes nourris à l'avocat

Les silvereyes nourris à l’avocat

Sinon, concernant les travaux qu’on a pu faire, la première partie du séjour était consacrée surtout au jardinage (beau temps oblige) : dégager des hautes herbes autour de jeunes arbres, ramasser l’herbe tondue, tondre à nouveau, désherber le futur jardin potager.

Désherbage du futur potager au soleil ;)

Désherbage du futur potager au soleil 😉

Durant la deuxième partie du séjour, on a peint des ruches. Glen souhaite accroître son nombre de ruches, donc il en a construit environ 200 qu’il fallait peindre pour les rendre étanches. Le choix de la couleur a été laissé à Elsa… On a peint 100 ruches en rose, et les autres en violet !

Première couche de peinture

Première couche de peinture

Glen perdu parmi les ruches roses !

Glen perdu parmi les ruches roses !

Deuxième couche de peinture violette

Deuxième couche de peinture violette

Tout notre travail !

Tout notre travail !

A noter qu’à travailler dans un endroit où il y a des ruches et des restes de miel, plein d’abeilles viennent nous tourner autour, et pour Elsa, éffrayée du moindre bourdon, ça a été comme une thérapie ! Des fois les bestioles tombaient dans les pots de peinture : l’abeille coule !

On a aussi eu droit à un mini déluge la deuxième semaine : une pluie torrentielle s’est abattue dans la région avec un vent à décorner des bœufs. Beaucoup de dégâts ont été faits dans les alentours, Gisborne a été à la une des infos, les ponts de la ville interdits pour pouvoir dégager les amas de bois accumulés par l’eau sous les piliers du pont. Glen a eu une quinzaine de ruches noyées, une grosse perte pour lui.

Pour finir, durant le WE, on est allés se promener et on s’est essayés à la pêche. Il y a encore du travail mais l’espoir est là puisque Elsa a réussi à pêcher un poisson !

Essai de pêche

Essai de pêche

Première prise !

Première prise !

Allez, après cette parenthèse de luxe : retour à la vie normale. N’empêche qu’on pense mieux dormir dans notre van ! (pour de vrai)

Coucher de soleil vu du jardin

Coucher de soleil vu du jardin

4 Responses to WWOOF de luxe !

  1. Ronono

    Joli choix de couleurs de ruche…
    Xavier ,pense a te faire une moustache ca t’irai au poil vu la longueur de ta barbe…
    Oubliez pas de regarder du footy a la TV ,c’est au top comme sport…
    De Lorene : les silvereyes étaient appelés des lunettes en NC…

  2. Bouillot

    je précise, trop cute les silvereyes (aucune sensibilité ces hommes!!)

  3. Ed

    Rooooooh joli 🙂 bien les ruches le gars était content des couleurs choisies ? Heureusement que vous n’avez pas choisi rouge : http://www.imicri.org/cours/couleurs-des-ruches/

    • dukiliaukiwi

      Il était content. Il était toujours de bonne humeur, et est revenu en se marrant en voyant le résutat en disant qu’il aurait parié qu’on aurait opté (démocratiquement) pour le rose ou le violet?
      Maintenant onn est tjs dans la même région et quand on passe près de ruches roses, on se dit que ça doit être le siennes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *